Christian Genest

Christian Genest lance  7 jours méthode de guitare pour débutant

 

Alain:
Alors bonjour, salut la gang. Je suis avec Monsieur Christian Genest qui vient de pondre un super de livre pour les apprentis guitariste.

Christian Genest :
Exactement, c'est un livre sur lequel j'ai travaillé deux ans. Le concept c'est les sept jours de la semaine. On sait qu'on est d'humeur différente le dimanche matin, le vendredi soir, le mardi. Donc chaque pièce est vraiment adaptée selon la couleur l'humeur de la journée de la semaine.

Puis ce que j'ai fait à travers ce livre là,  c'est que je l’ai tester dans ma classe avec mes élèves. J'enseigne ici  à l'Aubier depuis déjà 11 ans, et puis voilà deux ans l'idée est parti avec des jeunes que je ne voyais pas souvent en classe, donc je me disais c'est difficile de monter des pièces compliqué,  ils n'ont pas assez de temps, alors ce que j'ai fait, j'ai monté de la musique simple, puis j'ai fait des enregistrements dans mon studio à la maison et puis avec ça, ça faisait l'accompagnement dans la classe, donc  pour eux c'était valorisant de jouer des mélodies simple mais qui sonnaient quand même assez bien.

Alain:
Monsieur Genest j'aimerais vous entendre parler de votre cheminement, comment la musique a pris naissance.

Christian Genest :

Bien moi j'ai commencé la guitare à 10 ans. C'est ma mère qui m'a payé des cours, je lui ai dit « j'aimerais ça jouer de la guitare ». Elle a dit si tu veux jouer de la guitare je vais payer tes cours mais tu vas pratiquer, j'ai dit «ouais OK c'est correct ». Ça commencé comme ça.

Après ça, à l'adolescence, ça été les groupes du secondaire, avec les amis, pis après ça ben, j'ai continué, mais disons que je n'étudiais pas en musique. Je m'en allais dans un autre domaine, mais la musique était plus forte que tout. C'était ma passion vraiment. Assez que rendu à l'université, j’avais un DEC en sciences humaines, je suis rentré à l'université, puis à la première année, je ne savais pas quoi faire fait que j'ai complètement arrêté l'école, j'avais 19 ans environ, au grand désarroi de mes parents et puis je suis parti en tournée.

J'ai commencé à jouer avec des groupes. À l'époque le groupe Zane dans les années 80 avec mon chum Jean Ravel et mes amis. Puis on s'est mis à faire de la tournée, puis ça, ça à durée pendant 4, 5 ans.

Après ça la famille, j'ai connu ma blonde à l'époque, on a eu des enfants, c'était plus compliqué de partir. Je suis entré dans le circuit de la région de Québec.  Je faisais les brasseries, La Bulle, L'Abat-jour, La brasse Tech, les Marie-Antoinette les Normandin. Je jouais dans la région de Québec, ça me permettait d'élever mes enfants, d'être à la maison, puis là après, j'ai dit bon ben là, enseigner la musique c'est quelque chose qui me plaît parce que je donnais des petits cours privés.

Fait que je suis retourné à 27 ans au cégep en musique, donc j'avais 10 ans de plus que les autres qui était là. J'ai fait… mais vu que j'avais déjà un DEC, ben j'ai fait mes cours de musique. J'ai fait deux ans puis après je suis rentré à l'université. J'ai fait mon baccalauréat. C'était trois ans à l'époque, mais moi vu que, avec la famille, j'ai pris moins de cours, je l'ai fait en quatre ans, puis j'ai terminé à 33 ans.

Là j'ai commencé comme suppliant dans la commission scolaire ici, et puis après ça ben là, j'ai eu tranquillement plus d'heures, puis là j'ai eu ma permanence même depuis, c'est ma deuxième année, c'est long, ça m'a pris 18 ans, mais ça fait 18 ans que j'enseigne pour la commission scolaire tout en continuant à faire de la musique.

Ce qui fait que j'ai refait mon bande Zane il y a quelques années, on a monté Rock Lounge, j'ai remplacé dans Rock Story j'ai donné un coup de main à mon chum Jean Ravel, des fois son guitariste était parti en France, Gilles Tessier, donc il m'a demandé d'apprentis le show, fait que ça m'a toujours gardé, la musique a toujours été dans ma vie. Puis même quand j'enseigne j'en parle à mes élèves, c'est la passion, c'est le goût de faire de la musique ensemble, d'avoir du plaisir, puis je leurs dit bon si c'est ce que vous voulez faire, faites-le mais aller chercher une bonne formation, puis apprenez à lire la musique. Vous allez avoir un cercle de musiciens autour de vous qui va être compétent aussi.

Alain:
Vous vous avez toujours vécu de la musique, c'est la musique qui a été votre gagne pain.

Christian Genest :
Depuis toujours je pense. À l'adolescence j'ai eu quelques petites jobs chez mon grand-père qui avait les fruits et légumes à Beauport, c'est David Drouin et fils à l'époque. Et puis j'ai travaillé là l'été.

Mais aussitôt que j'ai été en âge de gagner, j'accompagnais un accordéoniste le samedi. Après ça j'ai commencé à avoir des groupes, j'ai commencé à jouer, après ça été les cours. J'ai toujours soit enseigné soit jouer de la musique soit composé j'ai toujours été là dedans

Alain:
C'est fantastique, si vous aviez un petit mot déterminants du genre courage ou détermination

Christian Genest :
Oui, patience, travail parce que c'est ben beau vouloir faire de la musique mais faut que tu te pratique, faut être ouvert d'esprit aussi. Si tu décide d'en faire ton gagne pain à ce moment-là il faut faire quelques compromis au niveau du style, au niveau...  je me rappelle j'aimais beaucoup le rock que j'ai fait beaucoup de musique des années 80

Alain
Je pense que vous avez rencontré des gens intéressants aussi.

Christian Genest :
Oui j'ai même rencontré Gino Vannelli, j'ai rencontré aussi Denis Deyoung le chanteur de Styx. Des beaux moments avec mon chum Jean Ravel bien sûr, puis l'idée c'est qu'il faut aimer ça beaucoup il faut aussi aller chercher les bonnes connaissances, faut pas jouer n'importe quoi faut savoir qu'est-ce qu'on fait faut être au courant de comment ça marche la musique comment ça fonctionne les accords majeur mineur on est dans quelle tonalité etc. donc faut à être vraiment... faut suivre sa passion, mais faut vraiment aller chercher les bonnes connaissances je trouve. Pis moi j'encourage si quelqu'un c'est vraiment sa passion ça va toujours revenir peu importe le travail qu'il vas faire il va toujours se garder un petit band de garage la fin de semaine, il va sortir sa guitare le soir en écoutant le hockey ça, ça ment pas ça quand t'as le goût de faire ça là, sept par ce que t'es musicien dans l'âme

Alain:
Bon ben je vous remercie et je vous souhaite bonne chance avec votre livre

Christian Genest :
Le sept jours sept disponible sur les productions d'Oz, et c'est sur le Web bien sûr et je suis très fière parce que c'est distribuées partout donc dans le monde les gens peuvent en faire venir en ligne et puis c'est vraiment un cahier intéressant juste en terminant on a le cahier avec les partitions principales et chaque partie à son petit cahier. Donc à l'intérieur c'est comme un cinq en un donc tout est là la partie de guitare élèves 1,2 le prof il y a une partie de basse d'écrit. Donc vous pouvez aller, les MP3 sont toutes sur le site production D'Oz c'est gratuit peux les écouter les télécharger et s'en servir pour s'accompagner puis pratiquer à la maison. En tout cas je souhaite longue vie à mon livre il vient juste de sortir puis mon plus grand souhait c'est de le partager avec le plus d'élèves et de musiciens possible

Alain:
Merci beaucoup merci la gang salut

 

(Visited 69 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par les vidéos suivantes :

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.