Daniel L Moisan

Dans cette vidéo...

Daniel L Moisan

Transcription de l'entrevue avec Daniel Moisan

Alain :

Alors salut les passionnés de musique, ici Alain Castonguay du blog vivredelamusique.com. Alors je vous présente cette semaine une entrevue avec Daniel Moisan un gars super-généreux, sympathique, il m'a accordé cette entrevue-là, à peu après une demi-heure avant le début du spectacle, alors on a fait ça un petit peu rapidement. Alors ça été une très belle entrevue, alors je vous présente ça.

Ici Alain pour le blog vivredelamusique.com je rencontre Daniel Moisan, salut Daniel,

Daniel :

Salut Alain.

Alain :

Daniel moi je veux savoir des choses sur toi, premièrement j'aimerais savoir d'où tu viens.

Daniel :

Ben moi je suis né à Québec, j'ai passé ma vie à Québec, la musique m'a fait voyager, l'écriture aussi mais principalement c'est à Québec.

Alain :

Oui ok et puis, moi je veux savoir... j'aimerais ça que tu me racontes ton histoire, tes débuts, la musique comment ça commencé, ça été quoi l'étincelle au début.

Daniel :

Ça a commencé très jeune, je veux dire, moi j'étais... je composais de la musique enfant j’avais déjà... fallait que je fasse des chansons qui riment pis tout ça,  j'avais cinq, six ans et là a 11 ans je me suis mis à... à jouer de la basse, la basse de mon grand frère pierre... et puis de fil en aiguille j'ai appris tous les instruments tout seuls, de façon autodidacte. Je sais pas lire la musique mais je sais jouer de plusieurs instruments. Et puis, à dix-neuf ans mon père m'a offert de lâcher l’école et de me payer...  autrement dit me faire vivre pour que je tente ma chance dans le show-biz pis j'ai pas voulu... Non  j'ai préféré aller à l'université. Alors j'ai fait un Bac en design graphique, et puis je me suis dit qu'un jour, la musique allait peut-être réapparaître et ce fut le cas. Donc douze treize ans plus tard au début de la trentaine,  j'ai enregistré un album, en français, de façon indépendante, ensuite j'ai signé un contrat de disque. J'ai fait un deuxième album intitulé LE SPARADRA qui est sortie en 2003. Ensuite je suis passé du côté de l'anglophone en 2007 avec un album qui s'appelle RAID.  En 2012 j'ai fait KILLING MARS, et là, je suis en train d'enregistrer le cinquième album qui va s'appeler USE LESS U, et pis qui devrait sortir quelque part en 2015.

Alain :

Ok pis ça c'est en anglais, ton premier album était en français pis les autres suivant.

Daniel :

Mes deux premiers albums étaient en français, mais ce qui s'est passé, c'est qu' un moment donné, rendu au troisième album, on a fait des demandes de subventions et ça a été refusé à Montréal mais accepté à Toronto. Alors mon agent m' a appelé pis y m'a dit à partir de maintenant tu chantes en anglais, salut. Ça c’est passé comme ça.

Alain :

Et puis la musique t'a fait voyager, j'ai vu ça un peu. J'ai parcouru un peu tes sites internet et puis Facebook et tout ça. J'ai vu que t'a voyagé un peu avec la musique.

Daniel :

Ho ! oui on a fait six tournées en Angleterre avec Mosquito-B, on a... j'ai donné 24 shows là-bas. J'ai fait des premières parties de groupe quand même assez connu comme ABC. On a joué devant 3000 personnes à leur  première partie l'an dernier. On a fait la première partie d'un groupe qui s'appelle The Korgis qui était très populaire dans les années 80. Évidemment on a joué... on a fait de Londres et toute la couronne Sud-ouest de l’Angleterre. On a joué là...  J'ai fait le mid-ouest américain aussi. J'ai joué à Cleveland à Nashville à Rochester, on a joué à Burlington au Vermont aussi. Ça c'était dans le cadre du centième anniversaires de la visite de Samuel de Champlain dans la vallée du lac Champlain. Ok. J'ai joué à Winnipeg, j'ai joué à Moncton, à Montréal plusieurs fois, aussi à Toronto. J'ai fait la première partie Honeymoon Suite. On a fait la première partie du groupe Live l'été dernier à Festivent, devant quarante mille personnes. Fait qu'on joue pas mal, on a du fun.

Alain :

Hé moi j'aime ça demandé aux musiciens, des fois y arrive des anecdotes, tsé des choses un peu plus croustillantes ou... à brûle-pourpoint, si t'a une idée vite.

Daniel :

Écoute, y est à peu prêt tout arrivé, du show presque annulé, des histoires rocambolesques en avion. Un moment donné on a eu un gars qui nous a amenés à Niagara, on avait donné un show à Niagara pis on est partie en Winnebago, mais un Winnebago qui tombait en pièce littéralement, qui perdait de l’essence, regarde... Écoute.. Mais une des anecdotes les plus flyées qu'on a eu, c'est qu'un moment donné on est en Angleterre, pis on fait la première partie d'un groupe hommage aux Beatles, ok, sauf que, le gars qui fait George Harrison... son père est mourant et c'est lui qui donne un lift à Paul McCartney. Tu comprends, donc son père décède, y peuvent pas être au show, et là, au lieu de canceller le show, on a fait dix chansons avec eux autre, où c'est moi qui étais Paul McCartney et le guitariste de Mosquito-B qui était George Harrison. On a joué dix tounes avec eux autre. Eux autre on fait comme une première partie un peu acoustique, pis les membres qui... les autres membres des faux Beatles, et puis ça été très drôle. Pis ça c'était dans le cadre d'une tournée qu'on avait faite en 2010 ou est-ce qu'on était l'artiste canadien qui avait été sélectionné pour participer aux célébrations commémorant les... soulignant en fait les 70 ans, de John Lennon, que John Lennon aurait eu.  Alors on a fait les deux shows officiels à Londres et a Poole dans le sud-ouest.

Alain :

Wow c'est une super belle gig ça.

Daniel :

Oui ça été ben le fun. On a fait beaucoup d'affaire. Fait que. Et tu vois comme ce soir, c'est drôle parce que je joue pas vraiment dans les barres. Y a un endroit où je joue et c'est ici au pub St-Alexandre. Jean-François Barré et moi on se connaît depuis qu'on a 10 ans. Lui aime beaucoup  Mosquito-B. Des fois on fait des shows de Mosquito notre matériel original. On est d’ailleurs le seul groupe rock qui joue au pub St- Alexandre. Le reste, c'est du blues du jazz du folk, mais Jean-François adore notre musique, alors on ... Moi je lui rends la pareil et en faisant une fois par mois ce qu'on appelle les Brit Night où est-ce que je fais...  Écoute, je joue presqu'une quarantaine de chansons britanniques alors Beatles, Rolling Stone et Cie. On a ben du fun. Pis le monde apprécient beaucoup.

Alain :

Je vais te poser une question, le blog vivre de la musique c’est un blog qui est dédié, je veux dire, c’est un blog d'entraide, c’est un blog de développement, pour aller plus loin, pour aider pour inspirer les plus jeunes mais même tout le monde, qu’est-ce que tu pourrais me dire sur ta réussite les clés qui fonds qu'on réussit à monter une marche.

Daniel :

Je te dirais qu'il faut vraiment se faire une définition de ce qu'est la réussite ok, à une certaine époque beaucoup de gens espérait dans la musique voir une façon de devenir millionnaire célèbre tout ça...  la scène musicale a changé beaucoup, maintenant y a de plus en plus d'album parce que c’est plus facile d'en produire et puis tout ça, je pense qu'il faut voir la réussite en musique comme quelque chose de personnel, comme quelque chose qu'on vit genre, finir un album, réussir à partir en tournée, réussir à faire tripper le monde avec sa musique, mais je veux dire, pensé qu'on peut devenir riche demain matin avec ça là, en 2015, si quelqu'un veux faire de la musique pour ça moi je lui dis oubli projet.

Ça m'arrive de réaliser des albums pour des artistes et, c'est la première question que je leur pose, je leur demande tu veux faire quoi toi avec ça là, parce que si tu penses que tu vas te ramasser un American Music Awards là, arrête tout de suite, ok, si par contre t'as le gout de trippé t'as le goût de faire un album t'as le goût de partir en tournée, t'as le gout de jouer dans des conditions de fou, ben moi j'ai joué dans les pires et les meilleures conditions, pis c'est encore le cas aujourd'hui, si t'as envie de faire ça, va y parce que le voyage est beaucoup plus intéressant que la destination.

Parce que des fois je me demande...  c'est sur que je... tout le monde souhaite avoir une consécration pis tout ça, mais des fois je me demande qu'es-ce que je ferais si admettons je me retrouvais avec un Grammy dans les mains tsé, je me dirais tsé mon Dieu, je gérerai une pression pour continuer a... je sais pas si je...moi j'aime beaucoup faire de la musique, j'aime beaucoup enregistré de la musique, j'aime beaucoup faire des shows, si on peu gagner notre vie temps mieux, mais la gloire c'est pour les autres, je leur laisse y a pas de problème, j'aurais de la difficulté a à dealer avec ça, tu sais tu vois même après des shows des fois j'aime pas ça...  

Un moment donné en Angleterre la mode c'était de faire signer les bras tsé, et là fallait signé les bras, moi je signais des bras je me disais que cé que je fais là tsé, alors tsé, tsé, c'est très éphémère je veux dire, aujourd'hui t'es le roi demain on t'oublie, ben tsé faut arrêter de penser que... que la musique... et surtout je dirait au musicien si vous avez un bon filon pis ça marche pis ça pogne, allez y tsé foncé pis continué, moi un moment donné j'ai entendu un musicien qui a une certaine popularité qui est un de mes bons amis qui m'a dit, je me suis fait offrir de faire un album de Noël, j'ai dit faire le, ha y dit non non non, faut attendre d'avoir aux moins quatre  à six albums avant de faire un album de Noël, j'ai dit tu ne feras peut-être jamais quatre à six albums.

Alors tsé, faut prendre les opportunités, mais faut le faire pour le trip, l'autre jour j'ai joué dans un bar à...  une belle salle de spectacle quand même dans ce bar-là à Magog, pas à Magog c'est pas vrai à Sherbrooke, et puis, écoute les conditions c'était... c'était "wird", chu rentré en plein milieux de la nuit à Québec, jveux dire c'était... mais c'est du rock and roll c'est l'fun, à un un moment donné on a été à...  

On a eu un problème de visa à Londres, on a été détenu de huit à cinq à l'aéroport d'Heathrow à Londres sans savoir s'il allait nous remettre dans un avion ou si on allait pouvoir faire nos concerts, quand je repense à ça... pis c'est drôle parce que je contais ça au British pis les British disaient hé kit Richard serait fier de toi tu t'es fait arrêter à l'aéroport, mais moi je n'étais pas très heureux cette journée-là, mais tu vois j'en parle aujourd'hui quoi, 4 ans plus tard, non ce n'est pas vrai, 3 ans plus tard pis je trouve ça très drôle, mais à l'époque on riaient pas trop, mais c'est cette multitude de souvenir là, pis y a encore des choses à venir.

Pis, tu vois là y a une radio qui nous a écrit, qui m'a écrit en début de semaine espagnole, ils veulent avoir les albums ils veulent nous jouer et là y veulent nous trouver un agent pour qu'on joue en Espagne, tu vois ça arrive comme ça. Comme tu dis c'est le parcours en qui est... Voila c'est le parcours, pis faut pas se fermer aucune porte, ok, moi quand je vois des artistes qui se définissent avant même d'avoir pondu une toune... non...  joue, va y au feeling, regarder comment ça se présente, vie là, sent là ta musique.

Alain :

Vibre.

Daniel :

Voilà, pis t'aboutiras ou t'aboutiras pis, si ça sonne pop ben ça sonnera pop, pis si ça sonne métal sa sera métal mais... mais faut que tu sais bien, faut pas que tu le fasses pour les autres,

Pis d'ailleurs c'est le thème principal du prochain album qui s'appelle USE LESS U, ça dit justement d'arrêter de vivre à travers le regard des autres, à travers le jugement des autres, à travers l'estime des autres, mais de vivre pour soi, tés, pis, mais de trippé pis de pas se faire des objectifs trop hauts trop élevés, voilà.

Alain :

Ce qui s'en vien pour le mot de la fin.

Daniel :

Ben là ce qui sans vient c'est un nouvel album, y va y avoir des shows cet été plusieurs shows à Montréal à Toronto, peut-être quelqu'un en nouvel Angleterre aussi, aux États-Unis pis peut-être un retour en Angleterre on joue quand même pas mal là-bas, alors voila suivez-nous, mosquito-b.com tous les shows sont là, les vidéos etc.

Alain :

Merci Daniel ça a été un honneur et un plaisir de t'accueillir sur vivredelamusique.com, merci tout le monde, bye bye à la prochaine.

(Visited 110 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par les vidéos suivantes :

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.